Fragments autobiographiques dans la maison Roger Martin du Gard (Orne)

3

jours

18h

d'ateliers d'écriture

745€

tout compris

8

participants maximum

1h30

de Chartres

Du 17 au 20 juin 2024 inclus.

Retrouver des lieux, des rencontres, des voix, des moments privilégiés dans le cadre exceptionnel du château du Tertre, aménagé par l’écrivain Roger Martin du Gard pour y travailler et accueillir ses amis artistes. Élaborer des bribes d’histoires issues du passé. Écrire du fragment, c’est oser une parole poétique en prose.

la résidence

Le lieu

Le château du Tertre à Sérigny près de Bellême (Orne) est une construction du XVIIe siècle. Il forme, avec les dépendances et le parc, un domaine classé Monument historique, ouvert aux visiteurs attirés par son architecture Louis XIII, par les souvenirs littéraires de l’écrivain Roger Martin du Gard qui y séjourna de 1925 à 1958 et contribua à son aménagement

Le Tertre offre un hébergement en chambres individuelles (avec une table pour écrire), équipées chacune d’une salle de bain.
Les repas sont préparés par notre hôte et favorisent un moment de convivialité en toute simplicité.

Le planning

 Une heure d’entretien individuel est prévue par personne dans le temps d’écriture autonome.

Le programme

à qui s'adresse cette résidence ?

Ce stage est ouvert à toute personne désireuse de se confronter à l’art du fragment. Il n’est pas le moins du monde nécessaire, pour s’y inscrire, d’être un “ spécialiste ” de l’écriture fragmentaire.

Contenu

Écrire des fragments, c’est se confronter à une esthétique du texte bref, quand il est en prose, au lieu de se présenter explicitement comme un poème.
Le fragment présente un versant “prosaïque” : non seulement il est écrit en prose, mais encore il recueille des réflexions et des observations dont la seule notation fait advenir du sens. Il peut “inventorier” (la liste est le plus ancien des genres littéraires avec le récit de rêve). Il peut aussi raconter (et pas seulement des rêves). Il peut enfin énoncer une pensée (qui s’invente en même temps qu’elle s’écrit). C’est dire que l’écriture fragmentaire est souvent une écriture de ce qui semble “insignifiant”, ou du détail inattendu, du micro-événement, qui fait “pli”, ou “incident” (Barthes), dans le déroulement d’un moment ou d’une journée : une écriture de “l’infra-ordinaire”. Elle touche ainsi, évidemment, à l’essentiel.
 
Le fragment présente aussi un versant “sublime” : celui de la parole poétique. Car le fragment, ce peut être aussi la poésie, quand elle s’obstine à s’écrire en prose. C’est dire que cette écriture ne constitue pas à proprement parler un genre. Elle les déplace et les conteste tous. Elle peut être poétique, aphoristique, intime ou fictionnelle. Elle peut restituer une pure émotion, comme analyser son retentissement ou en proposer un commentaire après-coup. Elle monte en épingle, se déplie autour d’un centre ou progresse vers une pointe.
 
Le fragment ne constitue donc pas un alibi esthétique pour l’à peu près ou l’inachèvement. Au cours du stage, il est au contraire envisagé et questionné comme une forme exigeante, passionnante à travailler. Quelles en seraient, dès lors, les règles, les formes, les définitions ? Quelles relations entretient-il exactement avec l’autobiographie ?
 
On voit que l’art du fragment conduit à porter sur l’écriture un œil de joaillier : un regard “à la loupe”. Réécriture et composition sont ici des outils concrets, mis au service d’une poétique singulière, celle du bref.
Chaque participant repart ainsi en ayant écrit un certain nombre de fragments, mais aussi en s’étant confronté à l’écriture d’un bref ensemble, correspondant à un thème précis.

les objectifs du parcours

Notre méthode pédagogique

La méthode formalisée dans le cadre d’Aleph-Écriture est active. Elle repose sur l’implication, des participants comme de l’animateur. Elle est également interactive. Les allers et retours entre l’écriture individuelle, la confrontation en sous-groupes et les échanges en grand groupe permettent de tester régulièrement si telle ou telle hypothèse fonctionne réellement, dans la visée de créer un récit qui donne envie au lecteur de savoir ce qui va se passer. 

Un temps de bilan invite chacun, en fin de stage, à revenir sur ses attentes. Chaque participant est en outre invité à remplir le document-type de bilan qui lui a sera adressé par mail à la fin de l’atelier.

Découvrir le programme pédagogique sur le site d’Aleph-Ecriture.

Notre intervenante

Aline BARBIER

Aline conduit des ateliers réguliers, des stages et le cycle d’approfondissement « Écrire un recueil de fragments autobiographiques». Elle a été professeur de Lettres, de théâtre et comédienne.

Tarif et inscription

Lors de votre inscription, vous aurez la possibilité de payer en 3 fois sans frais par carte bancaire.

Prenez connaissance de nos CGV ici : https://www.aleph-ecriture.fr/informations-pratiques/cgv/

Date limite d’inscription : 17/05/2024

Tarif résidence

au château du Tertre
745
  • Ateliers d'écriture (18h)
  • Repas (3 petit-déjeuners, 3 déjeuners, 3 dîners)
  • Chambre privée (salle de bain privative, serviettes et draps compris)
  • Transfert aller-retour de la gare de Nogent-le-Rotrou

Formulaire de contact